Être présent à soi et au monde
Cycle 1 : Le chemin de la connaissance

Avec Annie Rigault

une formation sur 4 week-ends

1er week-end du 14 au 15 septembre 2019

Dans la société occidentale, nous sommes, depuis notre plus jeune âge, poussés à être le ou la meilleur.e, à chaque instant performant dans un environnement bruyant, stressant, omniprésent avec les nouvelles technologies. Pas de temps pour s’arrêter, pour se poser, respirer, écouter le silence. Pas le temps de trouver les réponses aux questions qui s’insinuent en nous : qui je suis finalement ? qu’est-ce que je fais de ma vie ? où je vais comme ça ? quelle est ma place en ce monde ? et tant d’autres interrogations qui se diluent dans les méandres de nos préoccupations quotidiennes.

Pourtant, nous sentons bien qu’à éviter d’écouter ces questions qui émergent parfois, nous passons à côté de l’essentiel : notre « être », souvent perdu dans la course au paraître qui nous entraîne nous ne savons pas où.

 

Dans d’autres sociétés, les gens apprennent une tout autre façon de vivre, en harmonie avec eux-mêmes, les autres, la nature, l’univers. Ces enseignements de sagesse sont ceux qui nous conduisent sur le chemin de la connaissance de nous-même, des autres, du monde et de l’univers tout entier qui nous entourent.

 

C’est ce chemin qu’Annie Rigault vous propose d’emprunter, en un cycle de 4 week-ends au cours desquels nous irons à la rencontre de nous-même et du monde, au travers de plusieurs thématiques :

1. Les croyances et les illusions : depuis notre naissance, au fur et à mesure de notre vie, nous accumulons croyances et illusions qui sont autant de remparts qui nous empêchent d’accéder à notre être essentiel.

Les croyances, ce sont tout ce que les autres disent de nous et que nous finissons par accepter comme une vérité. Par exemple, on m’a dit toute mon enfance que je chantais faux, et j’ai cru que c’était vrai. Résultat, je n’ai jamais chanté de toute ma vie jusqu’à ce que je découvre, récemment, que je ne chante pas faux !

Les illusions, c’est un peu la même chose que les croyances, sauf que dans ce cas, c’est nous-mêmes qui nous forgeons une image, une représentation de notre être. Par exemple, j’ai longtemps cru que j’étais incapable de vivre seule, alors que, finalement, je me rends compte que non seulement j’en suis capable mais qu’en plus, j’aime cette solitude.

Nous travaillerons, durant ce cycle, à débusquer des croyances et des illusions et à les éliminer de notre paysage intérieur. Nous transformerons ces énergies limitantes en énergies créatrices.

2. Les mondes qui nous entourent,  végétal, minéral, animal. Nous vivons sur la terre entourés d’autres êtres vivants que nous ne connaissons pas réellement. Or, nous partageons le même écosystème, et pour notre équilibre intérieur, nous avons besoin de connaître notre place par rapport à ces autres. Nous apprendrons à ressentir les énergies de arbres et des plantes, à sentir les vibrations des pierres, à dialoguer avec les animaux. Nous développerons ainsi notre capacité à nous sentir pleinement vivants et bien dans notre peau.

3. Les 4 éléments : nous sommes entourés d’air, de terre, de feu, d’eau et pourtant nous n’y prêtons pas attention. Ces éléments sont l’essence même du monde qui nous entoure mais nous les ignorons.

Nous apprendrons à connaître les 4 éléments, et à puiser en eux cette énergie naturelle qui nous aide à          nous ressourcer et à « être » complètement dans et avec ce monde qui est le nôtre.

 

4. S’aimer et s’accepter tel.le que je suis, et aimer et accepter l’autre tel qu’il est. C’est une autre étape importante du chemin de la connaissance. Dire haut et fort « je m’aime » est considéré, dans notre société, comme une preuve d’égoïsme effroyable. Nous avons donc appris à réprimer ce sentiment d’amour alors que nous constatons que nous ne pouvons aimer l’autre si nous ne nous aimons pas nous-même.

Si intellectuellement nous comprenons bien cette affirmation, nous avons cependant beaucoup de mal        à la mettre réellement en pratique. Nous transformerons peu à peu ce qui nous empêche de nous                  aimer et de nous accepter tels que nous sommes pour davantage de sérénité, et nous pourrons ainsi               accepter l’autre tel qu’il est, pour aller vers des relations plus harmonieuses.

Le cycle 2, nous conduira à explorer notre relation au temps ; la vie – la mort – la transformation ; l’harmonisation de toutes les parts de nous (physique, psychique, mental, spirituel) ; l’équilibre du masculin et du féminin, de l’ombre et de la lumière.

Les deux 1er stages du  cycle 1 :  14 -15 septembre 2019  puis 16 -17 novembre 2019

Les 2 autres dates seront fixées par le groupe.

Chaque stage est une étape sur votre chemin personnel, qu’il vous appartiendra de développer, de prolonger, à partir des outils que vous apprendrez à utiliser durant le stage.

 

Ces outils s’appuient sur le chamanisme, la méditation, les oracles toltèques, la créativité.

1. Le chamanisme est une pratique ancestrale et universelle. Le mot « chamane » vient de Sibérie, mais sa réalité prend plein d’autres noms à travers le monde. C’est l’homme-médecine, le sorcier, le gourou, etc. dans les peuples qui sont encore connectés aux esprits de la nature. C’étaient, en Occident, les premiers druides et les sorciers/sorcières exterminés au Moyen Age.

Le chamanisme que pratique Annie est simple et concret, accessible à tous. Avec le chamanisme, nous débusquerons les croyances et illusions, nous apprendrons à nous ancrer dans notre vie, à nous centrer, nous rencontrerons notre animal protecteur et d’autres animaux qui nous aiderons sur notre chemin.

(Vous pouvez lire des témoignages sur sa pratique sur la page du stage « Les accords toltèques »)

2. La méditation est une technique également ancestrale, désormais bien connue en Occident. La pratique régulière de la méditation nous aidera à nous centrer et à entrer à l’intérieur de nous-même.

3. L’oracle toltèque est un outil très concret qui nous permettra de poursuivre notre chemin entre chacun des stages.

Il a été publié par Victor Sanchez, qui s’est inspiré des travaux de Carlos Castaneda. Cependant, on peut considérer que les constats et conseils présentés dans cet oracle sont universels. Nous les utiliserons d’une façon très concrète, comme un outil de développement personnel.

4. La créativité est un outil indispensable pour intégrer les transformations qui interviendront tout au long du cycle. Nous prendrons des temps pour danser, dessiner, chanter, expérimenter l’écriture spontanée : en un mot, créer …

Qui est Annie Rigault ?

Annie Rigault exerce le métier d’écrivain public, correspondante de presse, animatrice d’ateliers d’écriture, formatrice. Le langage, l’expression sont l’une de ses passions. L’autre est le chamanisme, qui est pour elle bien plus qu’une technique de soin, c’est un mode de vie.

Pour elle, le praticien chamanique, le chamane, est le lien entre la personne qui a besoin de guérir ou de transformer des choses dans sa vie et les esprits qui guérissent ou enseignent au chamane comment le faire. Le praticien chamanique est quelqu'un qui travaille en permanence sur lui-même avec les esprits. Il ne prend pas le "pouvoir" sur les autres. Il n'est ni gourou ni maître. Il sait qu'il ne détient aucune vérité.

Elle a reçu des enseignements de Christine Daux (association Amplitude) et travaille régulièrement avec d’autres praticiens chamaniques en France et à l’étranger, notamment avec Twobirds.

 

Organisation concrète : 

Dates :  14 et 15 septembre - 16 et 17 novembre, du  samedi 9h30 au dimanche 16h30.

 

Il est bien sûr conseillé de s’inscrire au cycle tout entier. Cependant, vous pouvez vous inscrire uniquement au premier stage pour décider ensuite si vous avez envie de poursuivre ou non.

 

La participation au premier stage est nécessaire pour participer aux 3 autres week-ends.

 

Attention : nombre de places limité à 12 personnes. 

 

Prix des stages, hors hébergement :

  • Inscription au cycle en entier : 480 euros, soit 120 euros par stage. Envoi de 4 chèques de 120 euros pour confirmer l'inscription. 1  chèque  sera encaissé au début de chaque stage.

  • Inscription au 1er stage du 14-15 septembre : 150 euros; acompte de 75 euros à l’inscription ; si vous décidez ensuite de vous inscrire à la suite du cycle, le tarif de chacun des stages sera de 120 euros

Tarif pour l'hébergement en chambres partagées, trois repas et les pauses par week-end : 120 euros en chambres partagées ou 87 euros en camping. Chambre seule ou en couple : 147 euros par personne.