Printemps et traditions forestières :

La symbolique et le langage des arbres

Stage organisé par l'association SELIGONIA

Dans toutes les cultures, les arbres ont été des compagnons. Les gens de bonne volonté ont noué avec eux une relation forte. Une symbolique intense en vient. Un langage puissant y est né. Tout y porte un sens, du zodiaque et de l’alphabet des arbres jusqu’aux cycles végétaux.

 

Grâce à trois sources, nous découvrirons la relation tissée entre nos cultures racines et le monde végétal et nous nous pencherons sur notre cousinage :

 

Les celtes : avec eux, nous esquisserons une botanique spirituelle et sociale, dans laquelle les arbres nous parlent d’égal à égal.

La flore et la faune nourricières : nous parlerons des arbres, des arbustes et des plantes nourriciers, mais aussi de la façon dont eux nous cultivent et nous enracinent.

 

Les clans forestiers, peuples du bois, du charbon et du fer, qui partageaient avec les arbres l’espace et le temps.

 

Nous ferons un feu. Nous mimerons, nous nous étonnerons. Nous préparerons un repas. Pour notre joie, nous entendrons des contes et nous ferons un lien entre le temps, la nature et la subsistance, car rien en forêt n’est seul sur sa trace : tout est un.

 

 

Samedi matin : la forêt des humains.

Dans la clairière, nous allumerons un feu. Nous jouerons aux devinettes, mais pas n’importe lesquelles. Nous partagerons les dialogues des arbres et les jeux de questions des métiers forestiers. Nous irons aux racines de la relation hommes – arbres.

Sur le feu, nous préparerons un bouillon d’onz’heures, qui nous sera utile pour la fête du soir et pour nous accompagner.

 

Samedi après-midi : la forêt des fêtes.

Nous verrons ce qu’il en est des symboliques traditionnelles des arbres, en particulier de ceux plantés sur place. Nous chercherons leur valeur intemporelle et leur modernité.

Au crépuscule, nous irons à la rencontre des chouettes et des appeaux.

 

Le soir, comme nous aurons bien travaillé, nous mangerons ensemble et nous écouterons des contes, parce que tout doit servir au bonheur des gens.

 

 

Dimanche matin : la forêt des esprits.

Nous nous assoirons autour de l’enclume du forgeron, nous la ferons chanter et puis nous parlerons. Nous aborderons la relation profonde entre le monde des humains et le monde végétal. Nous verrons que l’arbre est un organisateur des mondes.

Avant de nous quitter, nous partagerons un dernier repas, espérant nous revoir, pour tous ceux qui veulent et si le diable est d’accord.

 

Public concerné, à qui s’adresse cette rencontre ?

 

A tous ceux qui veulent. A ceux qui veulent ralentir et se faire plaisir. A ceux qui ne se prennent pas la tête. A ceux qui ne veulent plus jeter ni gâcher.

 

Vos animateurs :

 

Membre de l’Atelier de la Parole d’Henri Gougaud, Corinne Fournier est conteuse. Elle participe à plusieurs ateliers en Ile de France et milite pour la transmission de ce fabuleux patrimoine oral.

 

Autodidacte, Alain Lancelle a étudié les cultures celtiques. Membre de plusieurs cercles, il a consulté de nombreuses sources universitaires (Guyonvar’ch, Kruta, Wood…) et profanes. Durant dix ans, il anima des ateliers consacrés aux rites de métiers des anciens forestiers.

L’Atelier de la Salamandre est leur atelier de cuisine. Ici, pas de mots compliqués, pas de techniques savantes. On cherche et on travaille des produits simples et des préparations rustiques pour une grande succulence. Surtout, on apprend à ne pas gâcher et à ne rien jeter.

 

L’Atelier de la Salamandre est leur atelier de cuisine. Ici, pas de mots compliqués, pas de techniques savantes. On cherche et on travaille des produits simples et des préparations rustiques pour une grande succulence. Surtout, on apprend à ne pas gâcher et à ne rien jeter.